tameteo.com

La sécheresse historique en Californie diminue de manière significative

Les rivières atmosphériques qui ont généré des pluies torrentielles à partir de fronts froids en Californie ont notamment profité au sol et aux plans d'eau, réduisant la sécheresse dans la région.

Le US Drought Monitor, une sorte de moniteur surveillant la sécheresse aux Etats-Unis, montre une forte réduction des conditions sèches grâce à des précipitations cumulées de 345 mm à San Francisco, 327 mm à Oakland et 307 m à Santa Barbara du 26 décembre au 10 janvier. Ces intempéries ont d'ailleurs provoqué des inondations historiques, des raz-de-marée ainsi que des chutes de neige abondantes.

La sécheresse a été réduite d'un niveau sur l'échelle de mesure, passant d'"exceptionnelle" à "grave". Des comtés comme Imperial, Del Norte et Humboldt sont même proches de voir la sécheresses disparaître. Les grandes réserves d'eau ont augmenté, dans certains cas jusqu'à 500 %, c'est notamment le cas du lac Coyote et du réservoir Uvas.

Depuis le début du phénomène La Niña, les précipitations ont été quasi nulles dans la moitié ouest de ce pays, mais durant cet hiver 2022-2023, la circulation s'est plutôt rapprochée d'El Niño avec des pluies torrentielles. Le récent rapport du Centre de prévision climatique indique qu'au printemps, nous pourrions passer à une phase neutre et qu'en été-automne, El Niño pourrait apparaître.

La prévision à court terme indique par ailleurs que de nouvelles pluies, parfois torrentielles, sont attendues au cours des prochains jours. Cela pourrait se traduire par une amélioration des plans d'eau et des sols, et pourrait mettre fin à la sécheresse historique. D'un autre côté, si El Niño se développe, de nouvelles précipitations seront à craindre. A suivre !