Cyclone Fani : les vidéos les plus impressionnantes

Avec des vents proches des 200 km/h, le cyclone Fani a provoqué des dégâts considérables dans la région de Purî, dans le nord-est de l'Inde. 42 personnes ont été tuées selon un dernier bilan publié dimanche soir.


Le cyclone Fani a touché terre à proximité de la ville de Purî, dans l'État d'Odisha situé dans le nord-est de l'Inde. À ce moment-là, il était encore en catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson avec des rafales pouvant encore dépasser les 200 km/h. Il s'agit du cyclone le plus puissant aussi tôt dans la saison depuis 1991. Outre les vents, les pluies ont été également intenses avec des cumuls de l'ordre de 180 mm en 24 heures, dont 139 mm en 6 heures à Bhubaneswar, la capitale de l'État d'Odisha qui a été le plus touché par le passage de Fani.

En conséquence, d'importantes inondations ont touché plusieurs villages de cet État où des centaines de milliers de personnes avaient été évacuées préventivement. Par ailleurs, les vents violents ont arrachés des milliers d'arbres et de pylônes électriques, de nombreux logements ont été endommagés et restent encore privés de courant. Au total, 42 habitants ont été tués selon un dernier bilan publié par les autorités dimanche soir. Quelques heures après, ce fut au tour du Bangladesh de connaître l'arrivée de ce phénomène tropical alors que la saison cyclonique sur le nord de l'océan Indien ne vient que de débuter. La 1ère phase active se déroule entre mai et juin puis une seconde se met en place entre octobre et décembre, après une pause sans activité entre juillet et septembre.