Beyrouth : pourquoi un nuage s'est-il formé autour de l'explosion?

Une forte explosion s'est produite mardi dans la ville de Beyrouth au Liban et a été immortalisée dans des dizaines de vidéos. Dans chacune de ces vidéos, on peut voir un nuage impressionnant en forme de dôme qui balaie tout sur son passage. Comment expliquer un tel phénomène ?

Nuage de Wilson à Beyrouth au Liban.
Le nuage entourant l'explosion est connu sous le nom de nuage de Wilson (Wilson cloud)

L'horreur a été vécue mardi après-midi dans la ville de Beyrouth au Liban lorsque deux énormes explosions ont frappé la zone portuaire de la ville. Des dizaines de vidéos ont alors inondé les réseaux sociaux et ont montré la deuxième explosion encore plus dévastatrice qui a ravagé une partie de la ville et qui a été entendue sur des dizaines de kilomètres à la ronde.

Le nuage qui a accompagné l'onde de choc a attiré l'attention sur ces vidéos. Ce phénomène apparaît lorsque les explosions ont lieu dans un environnement à air humide et est connu sous le nom de "nuage de Wilson". L'onde de choc est un changement brusque de pression qui produit un refroidissement temporaire de l'air devant elle, provoquant une condensation instantanée de l'humidité. Au fur et à mesure qu'il se condense, l'air se remplit de minuscules gouttelettes et forme un gros nuage qui entoure l'onde de choc en forme de dôme.

Un autre détail des vidéos de Beyrouth montre que l'impact de l'explosion vient en premier et ensuite le bruit de l'onde est entendu. En effet, l'onde de pression se déplace plus rapidement que la vitesse du son, c'est à dire qu'elle se déplace à plus de 1000 kilomètres par heure. Donc, la première chose que vous ressentez est l'impact de l'air, qui peut causer de graves dommages et des victimes, puis intervient le son de l'explosion.

Un phénomène assez similaire mais à plus petite échelle se produit lorsque la foudre frappe. Le choc électrique produit également une onde de choc générée par la différence de pression qui peut endommager les organes internes si elle tombe à proximité.

Autres nuages de Wilson

Il existe d'autres situations dans lesquelles cet étrange nuage peut être observé. C'est notamment le cas pendant les vols supersoniques. Lorsque l'avion atteint la vitesse du son, un changement soudain de pression se produit, provoquant le refroidissement de l'air et la formation d'un nuage. Mais dans ce cas particulier, comme l'objet qui produit l'onde de souffle se déplace, le nuage n'est pas en forme de dôme mais ressemble plutôt à un cône couché.

Certaines fois, lorsque l'air n'a pas assez d'humidité, le nuage de Wilson ne se forme pas mais l'onde de souffle peut tout de même être détectée. De la même manière que lorsqu'il y a de l'humidité, il y a un changement brusque de la densité de l'air, ce qui signifie que la lumière est réfractée différemment des deux côtés et crée une ligne bien distincte dans l'air qui se déplace juste devant l'onde de pression destructrice.