Fernando Llorente

Fernando Llorente

Rédacteur et observateur AEMET - 1 articles

Fernando Llorente Martínez a étudié Physique de l'air à la faculté des Sciences Physiques de l'Université Complutense de Madrid et réussi le concours d’entrée au Corps des Observateurs de l’État en 1989, lorsque la météorologie en Espagne était sous la responsabilité de l'Institut National de Météorologie.

Affecté à l'Observatoire météorologique de la base aérienne de Villafría, à Burgos, entre 1990 et 1992, il a publié de nombreux articles sur la météorologie et l'astronomie dans Diario 16 qui paraissait dans cette capitale castillane, en plus de réaliser une chronique hebdomadaire de prévisions.

Dans sa destination suivante, entre 1992 et 1994, à l'Observatoire provincial de Ségovie, il a également publié plusieurs articles sur l'astronomie et une série hebdomadaire sur l'introduction à la météorologie, le tout dans le journal El Adelantado de Segovia, en plus de donner des conférences dans les instituts de la province et dans des associations culturelles. Il fut chargé de démarrer la section Météo de la télévision locale de Ségovie.

Depuis son arrivée au siège central de l'INM à Madrid, actuel AEMET, en 1994 il a publié une série d'articles d'introduction à la météorologie dans la revue RAM et a participé pendant deux ans aux cours de météorologie dispensés par le COFIS, Collège Officiel de Physiciens.

Actuellement, il collabore chaque semaine en tant que rédacteur sur tiempo.com et aide à la production de vidéos publiées dans la revue RAM.

C'est un grand amateur de photographie météorologique et astronomique et certaines de ses photos ont été publiées dans divers livres de météorologie de José Miguel Viñas. Il est également membre de l'Association Météorologique Espagnole, AME, où on peut retrouver certaines de ses photographies météo dans leurs publications.

Articles de Fernando Llorente

Eta se dirige vers la Floride : plus de 100 morts en Amérique Centrale
Actualité

Eta se dirige vers la Floride : plus de 100 morts en Amérique Centrale

L'ouragan Eta a provoqué des inondations, des glissements de terrain, des ondes de tempête, des dizaines de morts et d'importants dégâts matériels lors de son passage au Nicaragua et au Honduras. À présent, il s'apprête à frapper Cuba et la Floride sous forme de tempête tropicale.