Insolite ! Ce très rare poisson-dragon filmé en Californie

Ce poisson en forme de torpille et de couleur bronze est très rare et difficile à observer. En 30 ans de recherches en haute mer, il n'a été aperçu que 4 fois. Récemment, des scientifiques ont réussi a le filmer dans les profondeurs de l'océan Pacifique.

En 30 ans et plus de 27 000 heures de vidéo, ce (très rare !) poisson-dragon n'a été aperçu que 4 fois !


Ce poisson rare qui vit dans les grands fonds a (enfin !) été repéré au large des côtes du nord de la Californie, aux États-Unis. Cette vidéo, filmée par une équipe de chercheurs de la baie de Monterey, a affolé la sphère scientifique et suscité un certain enthousiasme chez les biologistes marins, qui tentent de retrouver la créature insaisissable depuis déjà plusieurs décennies.

Le poisson-dragon à hautes nageoires, baptisé scientifiquement Bathophilus flemingi, peut mesurer jusqu'à 16,5 cm de long et possède de longs filaments en guise de nageoires. Selon les scientifiques, ces nageoires en forme d'ailes lui permettent de détecter les vibrations et de l'alerter en cas d'approche de prédateurs ou de proies. Ce qui le rend difficile à observer.

Surnommé d'après la mythique créature, le poisson-dragon est en forme de torpille. Malgré sa petite taille, il est un véritable prédateur qui erre dans les profondeurs de l'océan. D'après le Monterey Bay Aquarium Research Institute (MBARI), ce poisson très rare utilise une tactique d'attente pour se nourrir.

Sa technique consiste à rester immobile au milieu de l'eau en attendant que des crustacés ou d'autres poissons viennent se nourrirent sans méfiance. Il peut également se servir d'un filament bioluminescent (produisant sa propre lumière par réaction chimique) qui s'étend sous son menton.

"Il l'utilise pour attirer les proies qui voient la tâche de lumière rougeoyante et y sont attirées parce-qu'elles pensent que c'est quelque chose d'assez petit pour qu'elles puissent manger", explique Bruce Robinson, scientifique principal au MBARI. À l'approche de sa proie, le poisson-dragon ouvre sa mâchoire dévoilant des dents acérées et refermera la bouche.

Le poisson-dragon immortalisé par les chercheurs devant la caméra avait une teinte couleur bronze, contrairement à celle de toute autre espèce d'eau profonde : "Ce sont des animaux tout simplement incroyables, et une partie de ce qui est attrayant est ce motif de couleur", ajoute Bruce Robinson.

Selon le scientifique, cette couleur bronze pourrait probablement être un type de camouflage car elle absorbe la lumière bleue qui atteint les profondeurs de l'océan. En conséquence, le poisson se fond dans son environnement sombre là où la lumière du soleil ne brille plus et devient presque invisible : "Mais quand nous braquons nos lumière blanches dessus, c'est tout simplement magnifique."

"En plus de trois décennies de recherches en haute-mer et plus de 27 600 heures de vidéo, nous n'avons vu cette espèce particulière que quatre fois ! Nous avons repéré cet individu juste à l'extérieur de la baie de Monterey à une profondeur d'environ 980 pieds (300 mètres)" écrivent les chercheurs dans la légende vidéo du poisson-dragon.